2013 | 高岡亜衣 京都の女性書道家

Archive for 2013

Qu’est-ce que la calligraphie ? Les pensées d’Ai Takaoka sur « l’art de la calligraphie »

Histoire

Exprimer la beauté des mots et des lettres par la calligraphie (ou l’art de la belle écriture) est l’une des formes d’art les plus connues d’Extrême Orient. Les caractères idéographiques (ou kanji) sont nés d’un besoin utile. Cependant, au cours du développement de cette écriture, des méthodes ont émergé pour les utiliser tout en exprimant une certaine beauté.
Ecrire de manière esthétique correspond aussi à la finesse du développement humain. Dans la Chine ancestrale, la calligraphie faisait partie du cercle des « Six Arts » soit une combinaison de différentes disciplines : le respect, la musique, le tir à l’arc, l’équitation, les mathématiques et la calligraphie.

Les idées d’Ai Takaoka à propos de la calligraphie

profilefoto2

Depuis plus de 30 ans, Ai Takaoka étudie fidèlement les modèles traditionnels afin de développer sa technique calligraphique et ce tout en réalisant que « la donnée essentielle n’est pas la technique mais la sensibilité. »

« Qu’est-ce que vous ressentez en cet instant ? Quel style voulez-vous créer ? Je pense que la calligraphie reflète et exprime la vie de chacun. Si l’on veut cultiver cette voie, cela prend plus que de la technique pour créer une calligraphie qui exprime quelque chose. Si l’on souhaite rendre compte de ses sentiments, souvent tirés de la vie quotidienne, l’intention doit alors se porter sur le mélange entre sentiments et technique afin de créer un style, une nuance qui puisse produire une calligraphie vivante et originale. »

Ai Takaoka considère que la calligraphie pose avant tout la question de l’harmonie : harmonie entre noir et blanc, entre sensibilité et technique. Chacun doit alors, pour nourrir cet équilibre, se préparer, impliquer son esprit et employer tout son corps pour créer un tracé expressif et fort.

How our calligraphy school started

1

The opportunity to create the school came by a chance meeting with a woman from the Czech Republic. At that time, I had an interest in foreign countries and I spotted her note on the message board at the Kyoto International Community Center. She said that she wanted to make friends with people that were interested in calligraphy, so I contacted her.

As she was really earnest about learning calligraphy, she was looking for someone to teach her. Although my first intention was not to become a teacher, I became very enthusiastic about this great opportunity. But my friend was Czech so we had to communicate in English. This was quite difficult since I was not proficient in conveying complex ideas in English.

Yet I became very happy as little by little I saw her progress became visible. After that, I started to teach people from Australia, the US, Ireland, England, South Africa, and so on.

As I am Japanese and I naturally started to think that I would like to convey the art of Japanese calligraphy to many people from around the world.
So, if you have even just a little interest in calligraphy, please feel free to come and participate !

Ai Takaoka’s calligraphy school in Kyoto « Shoraku room »


高岡亜衣 お問い合わせ
latestinfo