Démarche | Ai Takaoka - En tant que calligraphe établie à Kyoto

Je veux créer des caractères qui me soient propres.Me concentrer uniquement sur le chemin que j’ai choisi.Il y a de multiples chemins dans la vie.Et quel que soit le chemin, il y a une voie pour le changement, la variation.J’ai décidé de choisir ma propre voie.Même si cette route est dangereuse, ça me va, à partir du moment que c’est celle que j’ai choisi.Je veux me dédier entièrement à ce chemin élu.La vie n’attend pas.Voici ma vie. Que ce soit dans le rire ou dans les larmes, je n’ai que cette vie là.Et si c’est cette vie qui s’annonce, je veux la vivre pleinement, de toutes mes forces. Chacun détient le pouvoir de choisir parmi les différentes routes qui arrivent dans une vie. Se marier, devenir calligraphe, ou encore…Voici ma missionContinuer l’écriture.Bien qu’une personne puisse être capable de se laisser absorbé par une chose ou une autre, moije veux me concentrer sur la création.Je ne veux pas me préoccuper de quoi que se soit d’autre. Dans le temps qui m’est donné, ce que je vais faire, c’est créer une calligraphie authentique.Les choses que je veux faire, que je dois faire, sont là pour aider les gens à ressentir de la joie, de la gentillesse, du courage.  Le pouvoir, la sérénité, les rêves et les espoirs. Autant que possible, je veux donner cela aux gens : un certain enthousiasme qui donne de l’énergie. De la même façon que les mots sauvent des vies, j’espère que les intentions que j’incorpore dans mes créations peuvent un tant soit peu servir…et quoi qu’il arrive, continuer d’écrire, continuer de communiquer !

pen

La joie, la colère, la tristesse, le plaisir, autant d’émotions qui, dans une certaine mesure, peuvent être toutes exprimées.

Il y a de nombreuses bifurcations dans une vie. C’est à l’une de ces intersections – me marier, devenir calligraphe – que j’ai créé l’œuvre intitulée « Michi » (la voie, le chemin). J’ai écrit ce caractère avec toute mon âme, tandis que les larmes coulaient sur mon visage.

En tant que calligraphe, il m’est possible d’exprimer dans mes travaux, la joie, la colère, la tristesse, le plaisir. Tout peut devenir œuvre d’art. La douleur, la souffrance et autres émotions similaires ne sont pas des échecs mais bien des choses que l’on peut considérer comme « bonnes ». D’ailleurs, ces moments de chagrin ne sont-ils pas parfois nécessaires ? Ils ne nous poussent pas à nous voir comme en échec. En tant que calligraphe, exprimer ces choses ouvertement peut s’envisager comme quelque chose de réellement bénéfique.

Quand on est heureux, il est facile de penser « je veux écrire », ressentant plus fort que jamais le désir de transmettre cet amour de la vie à travers la calligraphie. Cependant, je ressens aussi que dans des épisodes d’extrême chagrin il y a une véritable chance d’écrire avec ce sentiment rare d’être vivant. C’est seulement durant ce moment de souffrance que ce genre d’émotions peuvent être transmises, réelles. L’énergie humaine est vraiment quelque chose d’intense.

Il y a divers chemins dans la vie. Quel est celui que nous devons construire et suivre ? Nous voulons tous pouvoir décider par nous-mêmes du chemin qui sera le nôtre. Même si par exemple cette route est dangereuse, c’est celle que nous avons décidé de suivre. Nous voulons allez de l’avant, inexorablement, sur ce parcours choisi. Si nous n’apprenons pas nos limites, nous ne pouvons avancer. Et en fait, se mettre dans cette position, quelque peu inconfortable, c’est assez agréable.
Quand je suis inspirée pour écrire, c’est comme vivre pleinement son style de vie, c’est un appel qui vient du fond de son âme.

p2

expression

Explications des méthodes sur l’expression de soi.

Chaque méthode un tant soit peu artistique est faite pour que chacun puisse s’exprimer n’est-ce pas ? En ce qui me concerne, la voie offerte par la calligraphie est la méthode qui m’aide à exprimer joie, colère, tristesse, plaisir ; d’autres personnes dans le monde peuvent également y trouver une voie vers l’expression de soi.
Mais parmi toutes ces personnes, il y en a certaines qui ne connaissent pas de telles méthodes et dont les cœurs se serrent tandis qu’ils vivent dans la souffrance.

Je pense que si une personne peut changer son point de vue ou ses opinons ne serait-ce qu’un petit peu, il y a là une chance pour qu’une rencontre se produise, une possibilité de découvrir un moyen de vraiment s’exprimer. Aussi, pourquoi ne pas prendre le temps de s’intéresser à ces choses, s’intéresser à ce que l’on aime vraiment ? Mettre le stress de côté, changer et faire naître des émotions positives qui apaisent l’esprit.

Dans mes activités, ce que je veux transmettre c’est cette forme d’expression de soi que j’ai trouvée en pratiquant la calligraphie japonaise. Je veux que mes travaux soient et demeurent la marque de mes révélations, de mes accomplissements en tant que personne.

Ce que je dois formuler, ce que je veux transmettre, c’est l’idée que le plus grand nombre puisse expérimenter la gentillesse, le courage, la puissance, la tranquillité, les rêves et les espoirs, la passion. Avec cette idée que tout cela puisse aider les gens à générer leur propre dynamique. Si seulement j’étais capable d’aider toutes ces personnes en incorporant ces pensées dans mes œuvres…

Continuer d’écrire, continuer de communiquer.

p1

Nous contacter
latestinfo

泉涌寺 齋華様 屋号

saika
先生にご依頼したのは、以前料理を作りながらお話させていただいて、どんな書を書かれるのかなと興味が湧い […...